Progressions

par Sylviane Chauley- CLIN Ecole Jean Jaurès- Massy

En CLIN, il nous est très difficile d'organiser notre travail en établissant en début d'année des programmations, comme le font nos collègues des classes « ordinaires  » : nous ne disposons pas pour les ENAF de programmes détaillés comme le sont ceux de 2008, les méthodes existantes sont essentiellement destinées à un public de FLE, nos élèves arrivent (et partent) à tous moments de l'année scolaire et ils forment un groupe très hétérogène (parcours antérieur, niveau scolaire, bagage langagier, âge…). Et si nous pouvons évaluer à leur arrivée leur niveau de compétence en lecture dans leur langue de scolarisation ainsi qu'en mathématiques, nous ne pouvons anticiper leur motivation, leur désir d'intégration, leur volonté d'apprendre une nouvelle langue, leur faculté d'adaptation...

C'est pourquoi j'utilise un autre système. J'ai listé tous les points de vocabulaire, de grammaire ou de culture qui peuvent être travaillés, et au fur et à mesure qu'ils l'ont été avec un groupe d'élèves donné, j'ajoute sur les progressions correspondantes une tache de la couleur retenue pour le mois en cours, à côté des points concernés.

Ce système permet de visualiser rapidement ce qui a été étudié, et à quel moment, et ce qui ne l'a pas été.

Pour faciliter mon travail, sur les documents « Arrivée en …  », les couleurs utilisées se succèdent toujours dans le même ordre, ce qui fait que pour un mois donné, c'est la même couleur qui est utilisée pour n'importe quel élève et n'importe quelle activité. Ainsi sur la photo jointe, c'est le marron foncé qui correspond au mois de janvier 2010, que ce soit pour le groupe arrivé en janvier 2009, pour celui arrivé en septembre 2009 ou celui arrivé en janvier 2010. Trois fichiers (arrivée en avril 2010, arrivée en septembre 2010, arrivée en janvier 2011) sont donnés en format Word, il est très facile d'actualiser les dates et d'adapter le nombre de mois pris en compte (quatorze pour moi) à ses besoins.

arrivée en septembre
arrivée en avril
arrivée en janvier

Vocabulaire

La progression est répartie sur trois périodes, « L'enfant à l'école  », « L'enfant chez lui  », « L'enfant hors de chez lui  ». J'utilisais auparavant quatre périodes (L'enfant à l'école, L'enfant chez lui, L'enfant dans la ville, L'enfant dans le monde), mais depuis que nous sommes passés de 27h à 26h puis à 24h, j'ai supprimé certains points que je n'avais plus le temps d'aborder, et j'ai regroupé les deux dernières périodes. Ces trois périodes ne correspondent pas aux trois trimestres d'une année scolaire, d'une part parce que les dates d'arrivée s'étalent sur dix mois et que donc la première période commence à n'importe quel moment de l'année, et d'autre part parce que la vitesse de progression est très variable d'un élève à l'autre…
Ce qui figure sur ce que j'appelle la première période est à traiter dans son intégralité le plus rapidement possible à partir de l'arrivée afin de faciliter l'intégration des ENAF dans les classes ordinaires.

A l'intérieur de la deuxième et de la troisième période, l'ordre n'a pas d'importance, mais il est préférable que les éléments soient abordés en relation avec la vie de la classe et la période de l'année. Et ce n'est pas parce que certains points figurent en troisième période qu'on ne les aborde pas avant. Ainsi le fait que la météorologie n'apparaisse qu'en troisième période ne signifie pas qu'on ne parle pas de météo bien avant. Tout au long des semaines, les évènements climatiques particuliers sont relevés (averses, orages, neige, gelée...) et j'attends que les élèves aient vécu ces différents évènements avant d'en faire la synthèse.

Dernière précision, et cela n'apparait pas sur ces progressions, pour un même thème, je module la quantité de mots et d'expression proposés aux élèves en fonction de leur âge et de leur niveau de scolarisation antérieure.

vocabulaire première période
Vocabulaire deuxième période
vocabulaire troisième période

Grammaire

Les points étudiés seront bien évidemment en relation avec l'âge des élèves et leur niveau de scolarisation antérieure ; un élève de CP n'abordera que les points qui sont indiqués dans les programmes 2008 pour les élèves de deuxième année de cycle 2 (cf. le document « programmes 2008 grammaire  »), et on n'attend pas d'un NSA qu'il suive le programme de CM2, même s'il a dix ans.

Grammaire

De la première période à la troisième période, on va du plus simple au plus complexe (ex : la pronominalisation des GN sujets est étudiée avant celle des GN compléments), tout en répétant à plusieurs reprises l'étude d'un même phénomène (ex : la contraction « à + le  » avec le corps, les sports, la ville, les pays j'ai mal au bras, je joue au foot, je vais au stade, il est au Japon), et en travaillant les points grammaticaux en relation avec les thèmes qui s'y prêtent (ex : le partitif avec les aliments, les possessifs avec le matériel scolaire, les verbes pronominaux avec l'hygiène…)

grammaire

Culture et civilisation

Culture et civilisation (2)

Pour les points étudiés qui sont en relation avec les thèmes lexicaux ou avec le calendrier, j'utilise le système des couleurs. En ce qui concerne la littérature de jeunesse, je note les titres des ouvrages qui ont été présentés

culture et civilisation

Sylviane Chauley - CLIN de l’école Jean Jaurès - Massy